Saviez-vous que l’hypnose faisait déjà partie de votre quotidien ? Surprenant peut-être mais vrai ! Cette thérapie brève et efficace nous permet non seulement d’explorer notre intérieur mais aussi de mettre en place des habitudes efficaces et salutaires. Comment cet outil peut aussi accompagner les enfants et adolescents dans leur quotidien et dans l’apprentissage en particulier ?

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose Ericksonienne est ce qu’on appelle une « thérapie brève ». Développée par le psychiatre Milton Erickson, elle permet d’accompagner le sujet vers un état de conscience plus profond. En s’appuyant avant tout sur le langage et sur des techniques de communication, elle permet de favoriser un travail sur Soi.

Peut-être ne le saviez-vous pas, mais nous connaissons tous l’état d’hypnose et le vivons au quotidien !

Il vous est sans doute déjà arrivé d’observer quelque chose au point d’oublier ce qui se passe autour, de vous sentir absorbé(e) par la lecture d’un livre, d’être ailleurs lorsque vous écoutez de la musique ou encore d’être tellement dans vos pensées que vous perdez la notion du temps et manquez votre arrêt de bus.

Le but du travail par l’hypnose est de nous permettre de nous détacher de notre conscient – cette partie de nous sujette à la pression quotidienne et aux blocages – pour accéder à notre inconscient, une réserve illimitée de ressources et de potentiels. Par le biais de l’hypnose, nous pouvons y puiser tout ce dont nous avons besoin pour mettre en œuvre notre propre changement.

Un outil à notre portée dès le plus jeune âge

L’hypnose est adaptée à tous, quel que soit notre âge, nos expériences ou nos connaissances.

Les enfants et les adolescents s’avèrent particulièrement réceptifs à ce type d’accompagnement puisqu’ils vivent l’état d’hypnose plus souvent que les adultes, grâce à leur connexion particulière avec leur imagination.

Il est en effet plus facile pour les enfants de faire abstraction de ce qui se passe autour d’eux, pour ne prêter attention qu’à leurs jeux, à leurs histoires, à leur ami imaginaire ou à ce dinosaure qui les poursuit. Ils ont cette aptitude fabuleuse d’être en état d’hypnose de façon quasi permanente !

Cette qualité les rend par conséquent très suggestibles. C’est une des raisons pour lesquelles il est important de faire attention aux mots que nous utilisons et à la façon dont nous nous adressons à eux.

Développer ses capacités grâce à l’hypnose

Lorsque je reçois des enfants en cabinet, nous mettons à profit cet état spontané et naturel d’hypnose pour travailler sur leur objectif, afin qu’ils apprennent l’utiliser et en faire un outil qui leur sera profitable au quotidien.

Comme pour les adultes, le nombre de séances d’hypnose variera selon les individus. En général, une à cinq séances par objectif suffisent pour constater des changements.

Voici une liste non exhaustive des thématiques abordées lors d’un accompagnement en hypnose pour un enfant ou un adolescent en cabinet :

  • Difficultés d’apprentissage, attention, concentration, mémoire,
  • Troubles du sommeil, cauchemars, bruxisme,
  • Énurésie, encoprésie,
  • Phobies, peurs, angoisse,
  • Problématiques relationnelles et comportementales : harcèlement, déscolarisation, intégration,
  • Conscience du corps et problématiques alimentaires,
  • Gestion émotionnelle : timidité, colère, tristesse,
  • Dépasser des blocages, événements de vie, deuils et situations traumatogènes,
  • Estime de soi, confiance, dévalorisation, affirmation de soi,
  • Préparation aux examens, gestion du stress, parler en public.

Mieux apprendre avec l’hypnose

Le contexte scolaire n’est pas toujours adapté aux besoins de chaque élève. Les méthodes sont les mêmes pour tous alors que les enfants sont tous différents, uniques et ont leur propre rythme : hypersensibles, TDAH, hauts potentiels, hyperactifs, situations familiales…

Difficultés de concentration, d’apprentissage, échec scolaire, phobies, état dépressif, isolement, etc… sont autant de manifestations d’un décalage ressenti et vécu comme tel par l’enfant, auxquelles s’ajoutent parfois détresse ou pression familiale et institutionnelle.

Tous les enfants peuvent être confrontés, un jour ou l’autre, à des difficultés, qu’elles soient scolaires, liées à l’apprentissage et aux devoirs à proprement parler, ou plus généralement dans la gestion de leurs émotions au quotidien.

Étonnant ou pas, l’hypnose s’impose de plus en plus comme un excellent outil pour l’apprentissage, puisqu’il qu’il facilite le lien avec l’inconscient, qui y joue un rôle majeur. Certaines entreprises spécialisées dans l’apprentissage de langues étrangères l’ont bien compris et ont immédiatement saisi la balle au bond en organisant des stages d’anglais ou d’espagnol sous hypnose.

Il est important de rappeler que l’hypnose n’est pas un traitement médical, mais un accompagnement complémentaire qui permet à l’enfant de récupérer en lui les ressources qui lui sont nécessaires pour faciliter son quotidien.

Ainsi, dans le cas des troubles déficitaires de l’attention (TDA/H), par exemple, l’hypnose viendra agir sur les conséquences du trouble et pas sur le trouble lui-même : anxiété, comportement, émotions, estime de soi ou encore l’apprentissage.  L’hypnose aide l’enfant à renforcer sa motivation, augmenter sa capacité d’attention, se libérer de poids émotionnels et peut dans certains cas, stimuler la mémoire.  Ces améliorations, tel un cercle vertueux, viendront influencer l’apprentissage et le relationnel de l’enfant au sens large.

L’auto-hypnose pour mieux grandir

Afin de prolonger le travail des séances, j’ai pour habitude de partager des techniques d’auto-hypnose. Je considère cet apprentissage comme essentiel car il permet à l’enfant d’être plus autonome, de se sentir davantage en sécurité, en confiance, mais surtout d’être en contact régulier avec ses potentiels tout le long de son développement personnel.

Bien entendu, lorsque des améliorations sont constatées, les efforts, le travail et le soutien scolaire restent nécessaires, avec la mise en place de nouvelles adaptations parfois. Mais quel plaisir d’étudier et d’aller à l’école lorsque cela devient plus fluide et plus facile !

Maria Salas Ramirez – Hypnopraticienne, coaching et PNL
Pour toute question ou demande d’information :
Email : [email protected]
Site internet : www.quetzalis.com
Explorez vos potentiels
Facebook  Instagram

Recommended Posts